lundi 23 juin 2014

Comment récupérer la clé privée d’un certificat SSL?


L’extraction de la clé privée d’un certificat SSL est possible avec les commandes d’Open SSL.

Il fait installer d’abord Open SSL sur le poste. Les sources se trouvent ici :


Ensuite aller dans le répertoire d’installation par exemple :  C:\Program Files (x86)\GnuWin32\bin


Et Lancer Open SSL :


Ensuite, il faut  exécuter les commandes suivantes selon le type de certificat source : 

Certificat en format PFX

openssl pkcs12 -in <filename>.pfx -out certificate.pem -nokeys
openssl pkcs12 -in <filename>.pfx -out privatekey.pem -nodes


Certificat en format P12


openssl pkcs12 -in <filename>.p12 -out certificate.pem -nokeys
openssl pkcs12 -in <filename>.p12 -out privatekey.

lundi 9 juin 2014

Logiciels gratuits de prise en main à distance


On se trouve parfois dans le besoin de donner l’accès à notre PC à un autre utilisateur qui se trouve à l’autre bout du monde afin de nous faire le support sur un problème de PC ou bien pour lui donner accès à une ressource.
Si l’utilisateur se trouve dans le même réseau, un accès en RDP est suffisant, mais s’il se trouve sur un autre réseau privé, l’accès ne peut se faire qu’avec des outils spécifiques.

-          - Teamviewer : (gratuit uniquement pour un usage privé)
C’est l’outil le plus utilisé en France, il permet en plus de se connecter au poste distant, d’effectuer des transferts de fichiers à partir de la machine distante, et d’enregistrer la session de prise en main sous format video.
L’installation et l’utilisation de Teamviewer est très facile. Comme il utilise les ports http et https standard, il est difficile de bloquer cet outil au niveau du firewall.

- Ammyy Admin :
C’est un Cet outil est gratuit pour une utilisation non commerciale. Il permet de partager un bureau à distance ou contrôler un serveur sur Internet. Il est aussi transparent pour les firewalls.

- Supremo
Supremo est un logiciel de prise de contrôle à distance pour Windows. C'est un outil complet et puissant pour l'accès distant et l'assistance sur Internet.  Le flux de données entre l’utilisateur et la machine distante est sécurisé par le cryptage AES 256 bits. Un mot de passe assure la protection de l’ordinateur hôte.
Supremo est gratuit pour un usage personnel.